Non, la 60e édition de Miss International n’est pas annulée : voici les vraies infos !

Hier, sur certains comptes de réseaux sociaux une nouvelle s’est répandue comme une bombe, qualifiée de “rumeur”, de “révélation” voire de “scoop” sur la 60e édition du concours Miss International !

En vérité, il ne s’agit nullement d’un scoop mais bien d’une des différentes hypotèses qui s’est confirmée et dont nous étions au courant depuis plusieurs semaines : avec la pandémie du Covid-19, une programmation retardée serait de mise, selon diverses échéances annoncées, en fonction des remontées des organisateurs nationaux. Serait-elle en octobre, novembre, décembre ou plus tard ?

Il y a eu, hier matin, une communication destinée aux organisations nationales qui devait rester interne, en attente d’information nouvelle à annoncer publiquement, mais cela a fuité en annonçant au passage un peu tout et n’importe quoi, et pas forcément dans un but innocent. Voici donc les informations officielles qu’on peut aujourd’hui partager.

  • Il faut savoir que si en Europe les courbes de la pandémie sont descendantes , ce n’est malheureusement pas encore le cas dans les autres pays. De plus, l’accueil des touristes aux frontières, ou en escale, n’est pas encore autorisé partout, et quand il l’est, c’est parfois avec des contraintes d’isolement temporaire, etc, à voir sur le site des Affaires Etrangères la complexité de la chose ! Difficile dans ces conditions d’organiser un événement, à forte programmation (3 semaines intenses et passionnantes, pendant lesquelles les miss visitent, baladent, sont accueillies comme des stars…) avec des représentantes de 90 pays !
  • La volonté de madame Akemi Shimomura, propriétaire du concours, est avant tout de préserver la santé et la sécurité de l’organisation. Elle reste déterminée dans son support à toutes les femmes “Cheer All Women“, chérissant chaque femme, le slogan officiel, en portant les valeurs d’ “amitié et de bonne volonté avec les autres pays au monde” et “la contribution à la paie mondiale grâce aux échanges internationaux
  • C’est uniquement l’édition 2020 qui est repoussée en 2021 et celle-ci sera donc bien la 60e édition avec, on peut s’en douter, un programme spécial anniversaire !
  • Pour cette 60e édition, aucun mois n’est encore officiellement fixé. L’automne est évoqué mais en 2021 auront lieu aussi les Jeux Olympiques à Tokyo, ce qui est aussi une contrainte prise en compte. Donc avant ? Après ? On en saura sans plus d’ici quelques semaines.
  • Les miss nationales élues en 2020 sont, bien entendu, celles qui représenteront leurs pays respectifs pour la 60e édition, y compris si la gagnante est à l’age limite 2020.

L’avantage évident, c’est que notre prochaine Miss International France aura plus de temps pour se préparer, parfaire son anglais (même si les chaperons sont parfaitement bilingues), évoluer régionalement avec, le cas échéant, les autres miss régionales, bref, cette reprogrammation internationale offre de nouvelles opportunités !